LIVE RADIO

Softkens est disponible sur smartphone.

Que soyez en Afrique, Amériques, Asie, Europe ou Océanie, connectez vous à Softkens Télévision pour votre divertissement et information 24/7.

portfolio1 portfolio2 portfolio4 portfolio5 portfolio6 portfolio7

Heading 1

Softkens TV Services

Heading 2

Makety Designs

Heading 3

Congo Eveil Radio.

Heading 4

Makety Designs Drapes

Heading 5

Nsoli Painters

Heading 6

Cover Chairs Rentals

Heading 7

Video Servicing

small portfolio1 small portfolio2 small portfolio3 small portfolio4 small portfolio5 small portfolio6 small portfolio7 small portfolio1 small portfolio2 small portfolio3 small portfolio4 small portfolio5 small portfolio6
themed object
24/7

  • Service Vidéo Haute Fidelité pour événements sociaux et commercials, contactez-nous +16472390676
  • RDC: des ONG dénoncent la lenteur de la mobilisation humanitaire au Kasaï
  • RDC: les attaques de groupes armés se multiplient dans le Kivu
  • RDC: arrestations en série de membres de l’opposition
  • RDC: l'épidémie Ebola officiellement vaincue dans le Bas-Uélé
  • Avez-vous besoin de construire un site web? Téléphonnez-nous +16472390676
get in touch

Zimbabwe: le président Robert Mugabe a démissionné


Explosion de joie au Parlement zimbabwéen à Harare, le 21 novembre 2017, après l'annonce de la démission de Robert Mugabe.
© Jekesai NJIKIZANA / AFP

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a remis une lettre de démission au Parlement, a annoncé Jacob Mudenda, président de l'Assemblée nationale, ce mardi 21 novembre. Le chef de l'Etat, qui est âgé de 93 ans, était en résidence surveillée depuis l'intervention de l'armée, mercredi dernier, mais refusait de céder le pouvoir qu'il exerçait depuis l'indépendance, en 1980.

 

 

Cet article est régulièrement mis à jour, cliquer pour rafraîchir

Le président du Parlement zimbabwéen Jacob Mudenda a annoncé la démission de Robert Mugabe. L'annonce a été faite peu avant 17h ce mardi, dans le bâtiment où étaient rassemblés tous les parlementaires zimbabwéens, qui devaient voter pour ou contre le dépôt d'une motion de défiance contre le chef d'Etat.

Alors que l'audience est en cours, le président de l'Assemblée nationale reçoit un courrier et le lit devant tous les députés, annonçant la démission de Robert Mugabe : « Moi, Robert Gabriel Mugabe [...] remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat », indique-t-il dans le communiqué.

 

Des centaines de personnes descendent alors dans les rues pour crier leur joie sous les sifflets et les klaxons. Toute la ville d'Harare résonne de clameurs de joie, rapporte notre envoyée spéciale dans la capitale zimbabwéenne, Valentine Rioux. Après les deux jours de torpeur qui ont suivi l'apparition décevante de Robert Mugabe à la télévision dimanche soir, les Zimbabwéens crient maintenant leur bonheur et leur désir de liberté.

Une semaine de chaos

Pour rappel, l'armée du Zimbabwe a pris le contrôle du pays dans la nuit du 14 au 15 novembre. Au départ, mercredi dernier, on voit quelques chars dans les principales artères d'Harare. Le flou règne pendant plusieurs heures. Des troupes contrôlent les voies d'accès aux principaux ministères, au Parlement et aux tribunaux, mais la vie suit son cours dans les rues de la capitale.

A l'aube, le général Sibu Siso Moyo annonce à la télévision nationale qu'il ne s'agit pas d'un coup d'Etat. L'armée, se contente d'éliminer les « criminels dans l'entourage de Robert Mugabe ». C'est par la voix du président sud-africain Jacob Zuma que l'on apprend le lendemain que Robert Mugabe est en résidence surveillée.

C'est alors que s'engage un bras de fer qui va durer sept jours. Des négociations se mettent en place entre Robert Mugabe qui refuse catégoriquement de quitter le pouvoir et les militaires qui souhaitent se débarrasser du héros de l'indépendance en douceur, ou plutôt « dans la dignité » comme ils aiment à le dire.

Pour accélérer le mouvement, la Zanu-PF organise des consultations dans les provinces du pays le week-end dernier. Dimanche, le haut comité se réunit pour destituer le président Mugabe de ses fonctions de président du parti. C'est le premier mouvement d'une stratégie qui doit mener à l'impeachment au Parlement, c'est-à-dire une procédure de destitution. L'annonce de la démission du président Mugabe est finalement annoncée au Parlement sous les applaudissements tonitruants de l'hémicycle.

Les présidents sud-africain Jacob Zuma et angolais João Lourenço doivent arriver ce mercredi à Harare pour tenter de trouver une issue à la crise politique au Zimbabwe.

A l'étranger, Theresa May a été la première à réagir à cette annonce. « La démission de Robert Mugabe offre au Zimbabwe l'opportunité de se forger une nouvelle voie libre de l'oppression qui a caractérisé son pouvoir », a estimé la Première ministre britannique dans un communiqué, à propos de cette ancienne colonie britannique.


Suivez en direct sur notre antenne les réactions à la démission de Robert Mugabe avec l'édition spéciale de RFI, à partir de 18h TU (19h heure de Paris).

 

A (re)lire →Softkens TV en live 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7

 

Qui sommes-nous?

Nous sommes une méga-chaine des radios et télévision dans l'Internet spécialisée dans la promotion de la culture et des affaires en Afrique. Nous sommes ouvert 24/7 en mode direct et émetant de Tornto - Canada. Pour tout commentaire ou suggestion, contactez-nous par téléphone, WhatsApp, Imo, Tango, Skype, Facebook, Kakao Talk, ooVoo ou Viber au +1647239676, e-mail: info@softkens et par Skype à softkens

5/5 Media

L’AMERIQUE DEVOILE LA VRAIE FACE DE KABILA AUX CONGOLAIS

Moliere TV

Jean Claude Muyambo: "Moise Katumbi est un délinquant"

Softkens TV

BaLoKi Na ba NdoKi na Complot Contre Kongo Sur L'Accord Cadre ADDIS ABEBA

slide up button

Avez-vous besoin de construire un site web? Votre site web parait non professionnel? Téléphonnez-nous +16472390676, par e-mail: info@softkens.com